Faire chair,
Comment changer de paradigme dans des mondes enchevêtrés ?

L’Anthropocène révèle l’enchevêtrement de tout ce qui constitue le monde, ainsi que la puissance de tous les êtres dont nous avons nié la subjectivité jusqu’à aujourd’hui. Ce bouleversement nous force à tendre vers un autre rapport au monde, « Vers un monde cosmomorphe ». Il fait du changement de paradigme un objectif manifeste. La pensée et les théories ne suffisent plus, il faut maintenant les incarner, les ingérer pour qu’elles relèvent de notre corps, de notre chair et se transforment en actes.

 

Avec la Station 15, il s’agit de spéculer sur les comment de cette transformation, de cette redéfinition de notre condition ontologique. Qu’elles soient artistiques, scientifiques, philosophiques, écoféministes ou juridiques, ces pistes de changement sont autant d’outils pour explorer de nouvelles manières de vivre dans des mondes enchevêtrés et multiples. Les zones de contact entre les vivants, subjectivités imbriquées dans un environnement commun à tout·e·s, sont au coeur de cette station. Artistes et chercheur·e·s, dont la responsabilité est ici convoquée, viennent partager leurs imaginaires afin d’envisager de nouvelles conditions de cohabitation.

Intervenant·e·s


Nicolas Césard

Les insectes dans la peau. Perspectives comparées entre la France et l’Amazonie
Anthropologue et ethnobiologiste, maître de conférences en ethnoentomologie au Muséum national d’Histoire naturelle (laboratoire d’Eco-anthropologie CNRS/MNHN) et membre du collectif de recherche ARTMAP

Juliana Fausto
La cosmopolitique des animaux
Philosophe, Post-doctorante, programme de post-doctorat en philosophie, Universidade Federal do Paraná – PNPD/CAPES 

Mathias Gibert
La fable de l’être : fondements et conséquences du perspectivisme
Professeur de philosophie – chercheur doctorant à l’Université Toulouse Le Mirail (Toulouse 2 Jean Jaurès)

Emilie Hache
[Présentation et atelier de réflexion autour de l’animisme de David Abram]
Maîtresse de conférences au département de philosophie de l’Université Paris Nanterre et membre du laboratoire Sophiapol Lecturer

Stéphanie Raimondi
Cinéma et animisme
Artiste

Sarah Vanuxem
Reconnaitre des droits aux choses de nature
Maîtresse de conférences (MCF) à la faculté de droit de l’Université Côte d’Azur

Modération


Cecilia Cavalieri 
Artiste visuelle et chercheuse 

Œuvres à l'étude

 

Pierre Huyghe, Pedro Neves Marques, Daniel Steegmann Mangrané

Expositions en lien


Daniel Steegmann Mangrané
Ne voulais prendre ni forme, ni chair, ni matière

du 20 février au 28 avril 2019
À l'Institut d'art contemporain, Villeurbanne/Rhône-Alpes

De l'immersion à l'osmose — Chaosmose #2
du 17 mars au 21 juillet 2019
au frac île-de-france, le château, Parc culturel de Rentilly - Michel Chartier
Bussy-Saint-Martin  

Journée d’étude


Sur une proposition de

Daniel Steegmann Mangrané, Cecilia Cavalieri et Stéphanie Raimondi

Samedi 6 juillet 2019 - Ex situ
frac île-de-france
le Château, Rentilly
10h30–13h15 | 14h–17h30

Entrée gratuite
Facebook live dès 10h30
Inscription conseillée : →
laboratoire@i-ac.eu

Navette au départ de la place du Châtelet
Départ à 9h15 | Retour à 18h15
Réservation obligatoire : →
reservation@fraciledefrance.com

Pour recevoir la documentation spécifique à cette station, inscrivez-vous sur www.i-ac.eu

Participant·e·s


Denis Cerclet

Anthropologue, maître de conférences à l’Université Lumière Lyon 2

Nathalie Ergino
Directrice de l’Institut d’art contemporain, Villeurbanne/Rhône-Alpes

Olivier Hamant
Biologiste, directeur de recherche du Laboratoire de Reproduction et de Développement des Plantes à l’École Normale Supérieure de Lyon, chercheur associé au laboratoire Sainsbury, Cambridge (Angleterre), professeur Associé à l’Université Kumamoto (Japon)

Ann Veronica Janssens
Artiste, enseignante aux Beaux-Arts de Paris

Hélène Meisel
Docteure en Histoire de l’art, chargée de recherche et d’exposition, Centre Pompidou-Metz

Pierre Montebello
Philosophe, professeur de philosophie moderne et contemporaine de l’Université de Toulouse, auteur de Métaphysiques cosmomorphes, la fin du monde humain (Les presses du réel, 2015)

Cyrille Noirjean
Directeur de l’URDLA (Centre international estampe & livre), psychanalyste (membre de l’Association Lacanienne Internationale)

Alexandre Wajnberg
Journaliste scientifique à la RTBF (Journal parlé de Radio Une, Bruxelles)

Et les artistes Clarissa Baumann, Benjamin Blaquart, Alys Demeure, Célia Gondol, Jérôme Grivel, Héloïse Lauraire, Sandra Lorenzi, Théo Massoulier, Stéphanie Raimondi, Linda Sanchez, Vahan Soghomonian, Floryan Varennes, Mengzhi Zheng