L’espace à la croisée de l’astrophysique et des neurosciences

À travers les interventions de chercheurs en astrophysique et en sciences cognitives, la station 2 vise à étudier nos différentes représentations de l’espace, en mettant en avant les notions de traduction, de transposition, de relation et de mouvement. À la lumière de recherches sur les trous noirs et sur le fonctionnement du cerveau, il s’agit d’appréhender l’espace selon un mode dynamique, et de remettre en cause une approche essentiellement visuelle des œuvres, au profit d’une expérience corporelle.

Œuvre à l'étude

Richard Venlet, Sans titre, 2001. © Blaise Adilon

Intervenants

Axel Cleermans
directeur de Recherches au Fonds de la Recherche Scientifique - FNRS (Belgique) et Professeur de Psychologie Cognitive à l’Université Libre de Bruxelles, il dirige l’Unité de Recherche Conscience, Cognition & Computation.

Jean-Pierre Luminet
astrophysicien, directeur de recherche au CNRS, membre du Laboratoire Univers et Théories (LUTH) de l’Observatoire de Paris-Meudon.

Participants

Élisa Brune
écrivain (romancière, essayiste) et journaliste scientifique


Denis Cerclet
anthropologue, maître de conférences, Université Lumière - Lyon 2

Arnauld Pierre
historien de l’art, professeur à l’Université Paris IV - Sorbonne

Pascal Pique
ancien directeur du FRAC Midi-Pyrénées, il est le fondateur du Musée de l'Invisible


Jean-Louis Poitevin
docteur en philosophie, écrivain et critique d’art

Container / Œuvre à l’étude

Richard Venlet, Sans titre, 2001.

Ampoule (500W) sur laquelle sont inscrites les dimensions de l’espace d’exposition.
Édition de 3.
L’œuvre présentée porte le titre générique des œuvres de Richard Venlet, Untitled, sorte de matrice qui souligne l’interrelation de toutes les œuvres de l’artiste. Selon la cohérence de sa démarche, l’artiste s’approprie l’espace d’exposition (ici les mesures du container) et le transpose dans un objet (l’ampoule) et un mode de présentation (la suspension). L’espace réel est ainsi “réfléchi”, projeté, rendu à l’acuité de perception du visiteur, dans un effet de décuplement généré ici par le phénomène lumineux.
Richard Venlet, né en 1964 en Australie, vit et travaille à Bruxelles.

Journée d’étude

Conférence

Jean-Pierre Luminet : “Science, art et imagination géométrique”
Né en 1951, spécialiste des trous noirs, de la cosmologie et de la topologie de l’espace, Jean-Pierre Luminet a obtenu en 2007 le prix européen de la communication scientifique. Il est également écrivain et poète, pratique la musique et les arts plastiques.